Etude prospective sur la réalisation de l’hôtel du gouvernement et de locaux administratifs sur l’îlot du Banian à Nouméa.
(extraits)

img

L’étude menée a permis de valider la faisabilité d'un programme technique, de proposer son évolution et d’avancer une première estimation de l’enveloppe financière.
La part a été faite des principes d’aménagement liés au projet de ceux partagés avec la commune. Les points de la règle qui devraient être assouplis ont été évoqués.
Dans l’énoncé des orientations d’aménagement, les principes de développement durable, d’accessibilité, …, principes considérés comme retenus a priori par la Nouvelle-Calédonie, n’ont pas été mis en avant. La préservation du banian - en tant que tel - et sa mise en valeur n’ont pas plus été évoquées. Cette dernière notion est incluse dans la volonté de création d’un espace ouvert, d’échange, au pied du bâti de l’Hôtel du Gouvernement. La présence végétale du banian est avant tout le repère visuel du cœur d’îlot. Sa perception depuis l’espace public périphérique sera garante de transparences et d’appropriation du sol sur lequel sera édifié l’équipement.
L’étude a confirmé le rôle majeur de la Ville de Nouméa pour la réussite du projet, dans ses dimensions urbaines. Le projet de l’Hôtel du Gouvernement se construit sur l’espace Nouméen, en l’occurrence, du fait de l’insularité du foncier, sur l’espace public de la commune, raccourci de l’identité de la Ville. La qualité des aménagements de ces espaces publics, les rôles qui leur seront donnés dans la structure du Grand Centre de Nouméa, participeront à l’image de l’équipement.


SITUATION GEOGRAPHIQUE

L’îlot du banian est situé à l’intersection de deux directions auxquelles on peut associer une relation quasi physique (Centre Ville / Quais Jules Ferry par la rue de l’Alma) ou la continuité d’un espace (Quais Jules Ferry depuis l’actuelle Compagnie Maritime des Iles jusqu’au Quai des Volontaires.

Les aménagements déjà réalisés par la commune sur les quais, ainsi que ceux entrepris rue de l’Alma conforteront ces deux directions. Le point fort de l’îlot, lieu d’échange avec la ville, se trouve calé sur son angle sud-ouest, ce qui influera sur son aménagement.

img


STRUCTURE DE L'ILOT ET INSERTION URBAINE

Les axes de circulation, les places et les alignements ont complété la morphologie initiale du site. Les remblaiements ont redessiné le littoral.
L’îlot du banian est intégré à la trame régulière du centre ville. Comme les îlots contigus, il a vocation à être "fermé", i. e. à implanter son bâti en limite de l’emprise publique.
Ce foncier est intégré à la ZAC Jules Ferry et participe à la constitution d’une unité bâtie, homogène, en front de mer.
Ces dernières interventions "profitent" au site du banian qui s’identifie pleinement à la rade.
En contre partie, son état d’îlot, le soustrait à toute perspective, qu’elle provienne d’un axe ou d’une place.
Restent des vues biaises - mais elles sont nombreuses - tant depuis le sud que le nord.

Dans ce contexte, la mise en situation de visibilité et de lisibilité du bâti spécifique à l’Hôtel du Gouvernement aura pour limites la capacité des concepteurs à exploiter les dérogations possibles aux règles de la ZAC.
Les possibles ruptures d’échelle devraient être acquises.

img

Concernant l’accessibilité de l’îlot aux piétons, le caractère insulaire du foncier, entre deux couloirs de circulation, ne favorise pas les échanges sécurisés depuis l’espace public des quais ou depuis les voies et trottoirs issus de l’hyper centre.


INSERTION PAYSAGERE

La lecture du site est à envisager à deux niveaux, celui de la rade et celui de l'îlot.
La qualité du site à l'échelle de la rade n'appelle pas de commentaires.

img

Celle à l'échelle de l'îlot devra s'accommoder de la qualité des bâtiments déjà construits et dont la pérennité est probable.


UN SCENARIO CADRE

Les scénarios à privilégier sont ceux qui inscrivent le projet sur la rade, l’espace ouvert largement en contact avec les quais et la rue de l’Alma.
Ces scénarios permettent des "mises en situation" du bâti de l’Hôtel du Gouvernement dans les deux perspectives majeures.

img


img img img img

Dans les limites d'une implantation préférentielle de ce bâti vers les quais.