Réaménagement d'un immeuble existant pour l'accueil de la Maison de l'Habitat et de la Délégation au Logement - Province Sud - Commune de Nouméa

EXTRAIT D’UNE NOTE SUR LA FAISABILITE DU PROJET
(…)

L’analyse de la faisabilité du programme dissocie celui-ci en deux éléments, la MAISON DE L’HABITAT et la DELEGATION AU LOGEMENT.
Le second a pour but d’accueillir moins d’une vingtaine d’employés de la Province ; l’objectif étant d’atteindre des conditions de travail et de sécurité minimales pour quelques 500m² de surface de bureaux.
Le premier élément de programme a un tout autre caractère. Il s’agit de réaliser un « équipement public », au sens strict où les 242m² à consacrer à la MAISON DE L’HABITAT sont destinés, pour plus de la moitié, à l’accueil du public.
En qualité d’équipement public, la MAISON DE L’HABITAT devrait avoir les prétentions suivantes :
Avoir façade sur l’espace public, en clair, être signalée, reconnue, vue, tant depuis la chaussée que des trottoirs.

Assurer l’accueil et l’accès, depuis cet espace public, à toutes personnes, à mobilité réduite ou pas.

Assurer un accueil confortable dans ses murs - en particulier dans la « Salle d’accueil et d’attente » accueil en rapport avec la vocation donnée à cet équipement public.

Enfin, offrir des conditions de travail et de sécurité convenables à la dizaine d’employés présents.


LA MISE EN SITUATION DU BATIMENT SUR L'ESPACE PUBLIC

Le bâtiment a « pignon sur rue » dans son acception extrême : ses expositions préférentielles est / ouest laissent à la façade sur rue un rôle technique de maçonnerie porteuse, close, où le seul percement indique l’accès vers la DELEGATION AU LOGEMENT.
Développer une mise en situation cohérente conduirait à étendre l’ « espace public » vers l’une ou l’autre des façades latérales.
La contiguïté avec le bâtiment situé à l’ouest ne laisse que la possibilité de prolonger l’espace public le long de la façade est.

D1

D2

D3

D4

D5

D6